L’éclairage automobile

0
2050
eclairage-automobile

L’éclairage automobile est spécifique à son propre domaine. Nous parlerons ici uniquement de l‘éclairage extérieur du véhicule. A savoir que l’éclairage automobile a deux fonctions essentielles : l’éclairage  de la route lors de la conduite de nuit (« voir ») et la signalisation aux autres usagers (« être vu »).

L’éclairage « voir »

Comme son nom l’indique, ces éclairages sont présents sur le véhicule dans un but d’aide à la conduite, pour le confort du conducteur en conduite nocturne ou dans de mauvaises conditions climatiques.

On retrouve :

  • Les feux de croisement
  • Les feux de route
  • Les feux anti-brouillard

L’éclairage « être vu »

Ce sont les éclairages servant à indiquer aux autres automobilistes la présence du véhicule.

On retrouve :

A l’avant

  • Les feux de position
  • Les feux clignotants (ou indicateur de direction)
  • Les feux diurnes (ou feux de jour)

A l’arrière

  • Les feux de position
  • Les feux de stop
  • Les feux clignotants (ou indicateur de direction
  • Le feu de brouillard
  • Le feu de recul

 Localisation des feux sur la voiture

eclairage-automobile-schéma

Conseil QDJ : N’oubliez pas de changer vos ampoules par paire, de manière à éviter les différences de performance d’un feu à l’autre. La présence d’un coffret d’ampoule dans la boite à gant de votre véhicule est un vrai plus.

Que dit la loi ?

Il faut se pencher sur les articles R. 313-2 et R. 313-3 du code de la route. En bref, il est indiqué notamment que le non-fonctionnement d’une ampoule peut être verbalisé. Également lorsque la visibilité est insuffisante, l’immobilisation du véhicule peut être prescrite en cas de défectuosité des feux de route et de croisement. Les quatre feux de route émettant vers l’avant doivent produire une lumière jaune ou blanche sur une distance de 100 mètres.

Laisser un commentaire