Dumas succède à Loeb au Pikes Peak

0
646

Le pilote français Romain Dumas s’est imposé pour l’édition 2014 de la célèbre course du Pikes Peak (Colorado – États-Unis) succédant ainsi à Sébastien Loeb. Cependant le record de l’année 2013 validé par Loeb et Peugeot n’a pas été battu. Il faut savoir que c’est le troisième français vainqueur dans l’histoire de cette course, en catégorie reine. Ce n’est pas son premier coup de volant, Romain avait notamment gagné l’édition 2010 des 24 Heures du Mans avec Audi.

Un triomphe endeuillé

Romain est désormais au palmarès d’une des plus célébre course de côte du monde, le français à grapillé les 19.9 kilomètres comprenant 156 virages pour atteindre 4301m d’altitude avec un chrono en 9’08 »501. Une performance réalisée au volant d’une Norma M20 (Catégorie Unlimited). Il a devancé les Mitsubishi MiEV Evolution III (électriques) de l’Américain Greg Tracy (+ 2 ») et du Japonais Hirishi Masuoka (+ 6 »403).
La première moto est celle de Jeremy Toye, terminant la course en 9’58.687 sur Kawasaki Ninja ZX-10R.

romain-dumas
Pilote automobile – Romain Dumas

Avec une moyenne de 127 km/h,  l’Alésien reste cependant loin du record établi par Sébastien Loeb (nonuple champion du monde des rallyes) l’an dernier avec un chrono de 8’13 »878 au volant d’une Peugeot 208 T16.

La victoire de Dumas est agrémentée par celle du pilote Vincent Beltoise sur Porsche 911 GT3 RS en catégorie Time Attack 1. (Véhicule préparé par la team de Romais Dumas)

pikes-peak-moto-deuil
Triumph Daytona 675R – Numéro 86

A noter que la 92e édition a été endeuillée par le décès de l’américain Bobby Goodin, pilote moto, victime d’une chute après avoir passé la ligne d’arrivée. Il était alors en 4ème position au guidon de sa magnifique Triumph Daytona 675R, mais en tentant de ralentir, le texan a déséquilibré sa moto pour finir dans les rochers. Malgré une prise en charge rapide à l’hopital de Penrose, Monsieur Goodin a succombé à ses blessures.

Bobby est le quatrième homme à trouver la mort dans la course de de Pikes Peak après Chandler Bruning en 2001, Bill Gross Jr en 1982 et Wallace A. Coleman en 1921.

Laisser un commentaire