Pas de GPS pour la Tesla S

0
795

Le constructeur Tesla est arrivé confiant en Chine ! Pourtant la firme américaine est tombé sur un os, car l’interface numérique de son modèle phare : la Tesla S, n’est pas aux normes locales. C’est la fonction de géolocalisation qui dérange du côté occidentale, rappelons que le GPS est une technologie américaine à la base…

Une règlementation différente

En effet, la Chine est encore loin de satisfaire les pré-requis des grandes démocraties occidentales. Les GPS embarqués sont interdits, le gouvernement refuse la publication de carte permettant d’identifier précisément son territoire. Conséquence : l’application qui repose sur Google Maps ne fonctionne pas dans le pays. Il faut savoir que Tesla n’est pas réellement responsable de la situation, le véritable coupable est Google.

Les clients chinois se retrouvent avec un magnifique ordinateur de bord accessible depuis un écran tactile de 17 pouces. Malheureusement pour eux, aucuns services « connectés » n’est accessible depuis l’empire céleste (Navigateur Internet, navigation GPS, services auxiliaires, … ). Dommage pour une option intégrée dans le prix d’achat du véhicule.

Une autre solution ?

Tesla est loin d’abandonner le projet, le constructeur développerait actuellement un nouveau dispositif respectant à la lettre le cahier des charges des autorités chinoises. Cette mise à jour de l’interface devrait être commercialisée dans le pays début 2015. Paradoxalement le nouveau système d’exploitation ne pourra pas être mis à jour à distance, l’opération devra obligatoirement s’effectuer manuellement.

Laisser un commentaire