Conseil #11 Acheter une voiture d’occasion

1
813
acheter voiture occasion

Maintenant que vous avez suivi les conseils de notre article « Vendre sa voiture », passons maintenant à l’épisode d’achat d’un véhicule d’occasion. Ci-dessous, quelques conseils.

Acheter à un particulier ou à un professionnel ?

Acheter chez un professionnel peut vous couter effectivement un peu plus chère « au début », mais la voiture sera garantie pour une durée minimum de trois mois, ce qui est rassurant. Chez le particulier ces garanties n’existent pas, mais les prix de ventes sont généralement bien plus attractif. Rappelons que les frais mécaniques sont onéreux (pièces et main d’œuvre). Attention aux mauvaises surprises après achat.

Analysez le marché

Vous avez trouvé la voiture de vos rêves ? Attention, ne vous précipitez pas. Vérifiez la côte du véhicule et n’hésitez pas à regarder le prix de vente de ce même modèle sur d’autres annonces. Relevez les prix de vente, l’année des véhicules, les finitions et options ainsi que les kilométrages. L’état général de la voiture est également à prendre en compte.

Les questions impératives à poser avant l’achat

Lors du premier échange par email ou par téléphone avec le vendeur, il est impératif de poser certaines questions.

  • Êtes vous le propriétaire du véhicule ? (Il faudra vérifier l’identité du vendeur entre carte grise et carte d’identité)
  • Le contrôle technique à t-il moins de 6 mois ?
  • Avez vous le carnet d’entretien du véhicule ?
  • Combien de propriétaire a eu ce véhicule ?
  • Le véhicule a-t-il déjà été accidenté ?
  • Pourquoi vendez-vous le véhicule ?
  • Quels sont les derniers frais récents effectués ?
  • Quels sont les frais à prévoir ?
  • L’intégralité des équipements sont-il fonctionnels ?
  • Le prix du véhicule est il négociable ?

Examinez le véhicule

Lors du rendez vous « physique » avec le vendeur, prenez votre temps pour examiner le véhicule dans ses moindres recoins.

Évitez la prise de rendez vous nocturne ou dans un endroit isolé, si vous pouvez être accompagné c’est encore mieux.

L’extérieur

Après une vue d’ensemble du véhicule, observez l’état de la carrosserie, des pneumatiques, des phares et feux, des rétroviseurs, de l’antenne ainsi que du toit du véhicule. Vérifiez également la présence de la roue de secours.

L’intérieur

Démarrer le véhicule, écoutez les bruits éventuellement suspects. Essayez l’intégralité des équipements électriques et mécaniques : les rétroviseurs, les essuie-glaces, les vitres, le réglage des sièges (conducteur et passager), le système audio, les éclairages (phares, feux, clignotants, anti-brouillard, …), la climatisation, les différents temoins lumineux et la tirette d’ouverture du capot.

Vérifiez également l’état général des plastiques, des sièges, du ciel de toi, de la plage arrière, …

Le moteur

En ressortant du véhicule, ouvrez le capot, moteur allumé, écoutez attentivement son bruit. Regardez les différentes étiquettes d’entretien garage (courroie, vidange, pompe à eau, …). N’hésitez pas à regarder directement sous la voiture pour détecter d’éventuelles fuite moteur (huile, carburant, liquide de frein, …). Vérifiez l’état de la batterie.

Pendant cette longue phase d’examination, n’hésitez à poser des questions plus précises et plus techniques au vendeur (entretien, pièces neuves, utilisation, …)

Testez le véhicule

Une fois fixé, maintenant que sentez que vous allez acheter cette voiture , il va falloir passer à l’essai du véhicule sur route.

Conduisez vous-même le véhicule pendant quelques kilomètres sur différents type de route (voie rapide, route nationale). N’hésitez pas à jouer avec la boite de vitesses (marche arrière incluse) et à faire patiner l’embrayage à bon escient. Enfin effectuez quelques test de freinage en vous assurant que le véhicule ne se déporte pas.

Si vous ressentez une réticence du vendeur à vous faire essayer la voiture ou a vous fournir les informations demandées, il est préférable d’oublier l’achat de cette dernière.

Les documents à récupérer

Le propriétaire devra remplir le certificat de cession (en trois exemplaires) mais également vous remettre une certification de situation administrative incluant l’attestation de non gage et de non-opposition.

L’attestation de non gage permettant notamment de détecter un véhicule volé.

Le contrôle technique devra avoir moins de six mois.

Avant toute signature vérifiez l’exactitude des écrits et des correspondances : marque, modèle et immatriculation du véhicule.

Assurez le véhicule

Dès signature de l’acte d’achat. Contactez immédiatement votre assurance pour assurer le véhicule. Vous aurez ensuite un mois pour faire valider votre nouvelle carte grise en préfecture.

La transaction final

Chez un professionnel, vous serez parfaitement guidé dans le processus de paiement. En revanche, via un particulier quelques précautions sont à prendre. La plupart vous demanderont un paiement par chèque de banque (un chèque fourni par la banque qui assure que vous avez les moyens de dépenser la somme inscrite). Si certains préfèrent un paiement en liquide, n’oubliez pas que le seuil de paiement est de 3 000 euros. Le dépôt de cette somme dans un établissement bancaire devra également être justifié.

1 COMMENT

  1. Merci pour ces précieux conseils. J’ai acheté une 508 occasion il y a quelques mois et je me suis aperçu d’un problème technique une fois la vente actée. Heureusement j’ai pu m’arranger avec le vendeur mais si je devais racheter une voiture je serai d’autant plus vigilant.

Laisser un commentaire